24 heures à Hambourg

Commentaires (0) City Guides, Idées de Voyages

  • hambourg industriel
    hambourg 2
  • vue port hambourg lointaine
    hambourg
  • paquebot hambourg
    paquebot hambourg
  • port hambourg
    port hambourg
  • strand pauli hambourg
    strand pauli hambourg
Hambourg, Das Tor zur Welt : « la porte sur le monde » de l’Allemagne et quatrième port d’Europe du Nord, a le vent en poupe. Face à Berlin, la deuxième ville du pays affirme une personnalité forte et cosmopolite. À découvrir absolument.

 

Porte-conteneurs et brunch sur l’Elbe

Week-end printanier sur les bords de L’Elbe. L’estuaire de ce fleuve qui se jette dans la mer du Nord une centaine de kilomètres plus haut, constitue à la fois la force et le charme de Hambourg. Atout économique majeur, le port installé sur la rive sud gère à des vitesses records près de 140 millions de tonnes par an et berce, de jour comme de nuit, la vie des Hambourgeois. Ainsi sur la rive opposée, lors d’une promenade dominicale après le traditionnel marché aux poissons et un déjeuner chic à l’Indochine, on suit le ballet des gigantesques porte-conteneurs en partance, dans un cadre et une ambiance bien différente. Là, entre Teufelsbrück et Övelgönne, s’alignent les maisons bourgeoises et les jardins tirés à quatre épingles. On ne peut s’empêcher de jeter un œil aux fenêtres de ces bien lotis avant de rejoindre « la plage ». Là, siège pieds dans l’eau le Strandperle, porte-drapeau la culture « beach bar » de Hambourg. Des lieux où, dès le retour des beaux jours, fleurissent du sable : chaises longues, hamacs, palettes recyclées en mobilier et sets de DJ. Objectif commun : la décontraction, accompagnée au choix : d’œufs brouillés pour les jeunes couples noctambules cachés derrière leur Ray ban, de salade et jus frais pour les joggeuses, de currywurst, burgers et châteaux de sable pour les nombreuses familles. Un peu plus haut, les habitations laissent place à de grands arbres qui allongent leurs troncs vers l’eau, offrant ombre et cabanes sur le sable.

 

Ottensen, Altona, Shanze : courants alternatifs

Quittant les rives pour remonter jusqu’au « balcon » en direction de la gare d’Altona, on découvre l’un des nouveaux visages de Hambourg. Ottensen et Altona, Hier modestes quartiers résidentiels sont aujourd’hui en pleine mutation. Supermarchés biologiques, cafés-brocantes et kids cafés (d’un côté une aire de jeu, de l’autre des tables où les parents partagent un latte machiato), boutiques de design aux influences nordiques, industrielles ou maritimes s’installent entre les façades taguées, les échoppes turques et les jardins d’enfants. À deux stations de S-bahn de là, se dresse Sternschanze, bastion étudiant lui aussi en constante (r) évolution. Derrière les bars bondés de Schulterblatt et le squat du Rote Flora, de nouvelles adresses attirent les étudiants devenus jeunes parents actifs. Parmi elles : le Elbgold, café-brûlerie où l’on déguste les meilleurs crus d’arabica du monde sur fond de machineries et sacs en jute, ou son voisin, le Bullerei, bistrot prisé de Tim Mälzer, chef star du petit écran. À quelques rues de là, le marché aux puces de Schanze, s’installe tous les samedis pour le plus grand plaisir des chineurs et dans le quartier adjacent de Karolinenviertel les friperies se bousculent.

 

Centre-ville : le classicisme hambourgeois

Retour au centre, retour au bord l’eau, élément indissociable de cette autre Venise du nord, qu’elle vienne d’ailleurs de l’Elbe, du ciel ou encore du lac Alster aux deux bassins posés au cœur de la ville. Sur l’Aussenalster (le grand bassin extérieur) croisent les petits voiliers, tandis qu’on explore ses canaux en canoës ou en pédalo. Les rives verdoyantes sont bordées d’imposantes maisons wilhelmiennes (fin XIXe), de jardins, de clubs nautiques et de cafés sur pilotis. Le Binnealster, gardé par une armée d’Anatidés (cygnes, oies, canards) baigne, lui, le quartier huppé de Jungfernstieg. Sur Neuerwall, défilés de belles cylindrées devant les vitrines des grands couturiers et joailliers. Un énième pont (la ville en compte près de 2000) mène à la place de l’Hôtel de Ville, le Rathaus. Sous cette imposante façade de granit, se tient chaque hiver un immense marché de Noël. En juin, l’heure n’est pas au glühwein (vin chaud) emmitouflé, mais plutôt à une balade romantique dans l’agréable parc de Planten un Blomen ou culturelle à Deichtorhallen gigantesque galerie dédiée à l’art contemporain et à la photographie, également point d’entrée d’un quartier historique de Hambourg.

 

Speicherstadt: une passerelle entre deux époques

Littéralement « ville des entrepôts » la Speicherstadt constitue depuis la fin du XIXe siècle, l’un des plus grands ensembles de stockage au monde. Ces hauts bâtiments de brique rouge, installés aux abords du port, abritent encore des montagnes d’épices, de denrées rares, de tabac, de tapis d’Orient et aujourd’hui d’électronique. Un véritable point d’honneur pour la ville hanséatique qui de la moitié du XIIIe au XVIe régnait, avec d’autres cités portuaires voisines, sur le commerce en mer Baltique et mer du Nord. Vous déambulez le long des canaux, entre les façades à l’architecture néogothique quand soudain une passerelle vous transporte dans le Hambourg du XXIe siècle. L’ancienne zone portuaire d’HafenCity représente l’un des projets de développement urbain les plus ambitieux d’Europe du Nord, quand plus au sud, la banlieue de Wilhelmsburg abrite déjà des habitations écologiques chauffées aux micros algues. Derrière les grandes façades de verre d’HafenCity, des bureaux succèdent aux impressionnants lofts en penthouse flottant au-dessus de l’Elbe. Point d’orgue de ce nouveau quartier qui s’anime doucement : l’Elbphilharmonie, projet pharaonique dont la construction devrait, après quelques fausses notes, s‘achever en 2016. Mais qu’importe finalement qu’il faille patienter pour assister à un grand classique dans ce nouveau temple perché à quelques encablures de la sulfureuse Reeperbahn et d’une salle moins cotée qui accueillit les premiers concerts internationaux des Beatles. Hambourg n’a pas attendu d’être sous les projecteurs pour insuffler une nouvelle mélodie à L’Allemagne du Nord.

 

Retrouvez ici une idée de week-end à Hambourg.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.