24 heures à Seattle

Commentaires (0) City Guides, Idées de Voyages

Loin, très loin, au nord-ouest des Etats-Unis, Seattle se découvre avec surprise. On l’imagine brumeuse et froide, c’est la dernière grande ville américaine avant le Canada, celle qu’on surnomme la porte vers l’Alaska. Mais Seattle est une ville vivante, surprenante et fun. Les fans de grunge la connaissent car c’est la ville du groupe des années 90 Nirvana, les geeks la respectent car c’est la grande ville voisine de Redmond, où Bill Gates a établi Microsoft, les âmes romantiques cherchent la solitude et les espaces sauvages voisins, car Seattle est près de parcs nationaux comme le volcan du Mont Rainier, la forêt de Hoh, les montagnes de North Cascades.

24 heures à Seattle, c’est court, alors armez-vous d’une bonne paire de chaussures, et sans doute d’un parapluie, voici votre journée idéale dans l’Etat de Washington

 

9h30. Prenez-vous en photo devant le premier Starbucks du pays, avec un café à la main. La chaîne internationale a ouvert ses portes ici, autour de cette place de marché, en 1971. Depuis, plus de 20 000 cafés ont ouvert leurs portes, dans plus d’une soixantaine de pays.

Starbucks, le coffee shop original est au 102 Pike St.

 

10h. Pike Place Market est l’un des plus vieux marchés couverts des Etats-Unis. Il offre un condensé des spécialités locales de la région – artisanat, fleurs, fruits, légumes, et bien sûr des délicieux fruits de mer (crabe géant d’Alaska, saumon fumé servi sur une brochette…). On y trouve aussi quelques curiosités, comme le musée de la chaussure géante. Avant de partir, glissez une pièce dans la mascotte du marché : Rachel, la tirelire-cochon géante.

 

10h45. Les microbes ne vous font pas fuir ? Passez par le Gum Wall : dans une petite allée près du marché couvert, un mur est recouvert de chewing gums usagés. Dégoûtant, ou amusant, collez-le votre, ou pas.

Gum Wall, 1428 Post Alley

 

11h. Faites un tour en ferry vers Bainbridge Island. La mer joue un rôle majeur à Seattle, et on en mesure toute l’ampleur une fois sur le bateau : à mesure que le quai s’éloigne, la vue sur la ville et le front de mer se dégage. Par temps clair, on peut voir le majestueux volcan du mont Rainier. Comptez 35 minutes par trajet.

Autre option : si la promenade vous donne le mal de mer, vous pouvez choisir de changer de perspective sur la ville, en montant dans la grande roue qui domine le Waterfront.

 

12h30. Pour le déjeuner, partez à la découverte du quartier historique de la ville : Pioneer Square, qui est également le nom de la place centrale triangulaire de ce quartier, dominée par une jolie pergola en fer, un totem et le buste du chef Indien Seattle. Les bâtiments en bois d’origine ont brûlé lors d’un grand incendie en 1889, et ont été remplacés par des buildings en briquettes rouges, où l’on distingue encore des marques de peinture blanche. Malgré son allure industrielle, c’est un quartier vivant, avec beaucoup de restaurants, de boutiques et de street art.

 

14h. Le Seattle Center, situé au terminus du MonoRail – un train aérien à l’allure rétro-futuriste – regroupe quelques musées et l’emblème de la ville : le Space Needle, une tour d’observation construite en 1962 pour l’exposition universelle. Elle fut en son temps l’une des plus hautes constructions de la côte Ouest, atteignant les 184 mètres de haut. On peut accéder tout en haut – par un ascenseur très rapide, et pour quelques dollars.

Si vous voulez passer plus de temps au Seattle Center, deux musées méritent toute votre attention : le Chihuly Garden and Glass, qui expose des œuvres en verre de l’artiste américain Chihuly au beau milieu de la nature, c’est poétique et surprenant. Pour les fans de musique, the Experience Music Project est un incroyable musée à l’architecture folle. Au programme : musique, pop culture, et studio d’enregistrement. Tout simplement génial !

 

17h. Si le centre de Seattle se visite facilement à pied, pour rejoindre les écluses de Ballard, il faudra prendre un bus. Ce système complexe d’écluses construites en 1911 permet de séparer l’eau douce des deux lacs Washington et Union, de l’eau salée de la mer. Ces écluses laissent passer les saumons sauvages lors de leurs migrations, à travers un curieux système d’échelles. Pour les fans de nature et de technique.

 

20h. Rejoignez le Discovery Park, un parc en bordure de la ville, qui offre quelques jolies promenades boisées, et un front de mer romantique. Près du petit phare, regardez le soleil se coucher dans la mer.

 

21h. Passez la soirée dans Fremont, l’un des quartiers branchés et excentriques de la ville, où le street art est roi ! e Market est l’un des plus vieux marchés couverts des Etats-Unis. Il offre un condensé des spécialités locales de la région – artisanat, fleurs, fruits, légumes, et bien sûr des délicieux fruits de mer (crabe géant d’Alaska, saumon fumé servi sur une brochette…). On y trouve aussi quelques curiosités, comme le musée de la chaussure géante. Avant de partir, glissez une pièce dans la mascotte du marché : Rachel, la tirelire-cochon géante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.