24 heures à Calcutta

Commentaires (0) City Guides

  • Inde
  • Inde
Par Vinit.

Calcutta, à l’aube, pâleur diaphane, marché aux fleurs sous le pont Howrah, abondance de lotus, d’hibiscus, de jasmin – les marchands préparent les offrandes. Un peu plus loin, les pèlerins affluent le long des ghâts, leurs visages apaisés au sortir du bain purificateur.

On grimpe dans un tram pour un tour d’horizon plus vaste – siège du gouvernement du Bengale oriental ; édifices victoriens Art nouveau, marbre et boiseries ;  temples jaïn, immense parc Maidan ; étincelant Victoria Memorial ; vitraux colorés offerts au soleil de la Cathédrale Saint-Paul. Dans la « ville noire », colonnes et chapiteaux corinthiens, balcons ornés de statues grecques, les anciennes demeures des Babus, marchands bengalis enrichis au temps des Indes britanniques, exhibent le faste passé de l’empire, dont Calcutta fut la capitale  – splendeur des demeures endormies, usées par les moussons. On se régale de l’éclectisme du Palais Butto Kristo Paul (92, bazar de Shova) : arches mogholes, décor victorien et Atlas entouré de nymphes antiques ! Un thali végétarien au Kewpie’s (2, Elgin Road), excellente cuisine bengalie et ambiance familiale, et on reprend la balade. Au Crafts Council of West Bengal, on admire les merveilles de l’artisanat aborigène de l’Orissa  –  poteries, tissus et bijoux  –  dans une  jolie maison à deux étages (64, Lake Place). Et on passe la fin de l’après-midi au Coffee House, à deux pas de l’Université, sur College Street  – la rue est bordée de bouquinistes aux étagères chargées de toutes sortes de livres. Salle mythique du Coffee House, où les ventilateurs s’épuisent à brasser un air obstinément moite, et où des générations d’étudiants, de poètes et d’intellectuels se sont attablés pour faire et défaire le monde sous le grand portrait de Tagore, prix Nobel de Littérature 1913. On sirote là une tasse du meilleur café de la ville, en réinventant nous aussi le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.