Home sweet home

Commentaires (0) Idées de Voyages, Où partir ?

  • HSH1
  • HSH2
  • HSH3
  • HSH1-1
Par Geneviève Brunet, journaliste et grande voyageuse.

Louer une villa, un appartement, une hutte… C’est choisir un supplément d’âme. C’est se laisser adopter par des murs qui ont un passé, embrasser l’absolue liberté. Paresse, cuisine, rencontres… On ne se contente pas de traverser le paysage, on s’y incruste.

« Les maisons sont les formidables cachettes où entreposer la vraie vie »* écrivait François Nourissier en confessant son vice : l’amour des maisons. Les siennes, qui furent nombreuses, celles des autres, et aussi les maisons de passage… Êtes-vous aussi un « home-alcoholic » ? De ceux qui, lorsqu’ils entrent dans un lieu nouveau, happent son odeur, enregistrent ses lumières et se laissent raconter une histoire ?

Quand vous voyagez, vous appréciez au-delà de tout « emménager » quelque part. Poser vos petites affaires dans un endroit vivant, vous couler dans une ambiance, prendre vos repères. Bref, lorsque vous êtes ailleurs, vous aimez vous sentir chez vous. Avoir une maison dans chaque pays, ce serait bien mieux que d’avoir une femme dans chaque port ! Dans une autre vie peut-être… En attendant c’est une forme d’hédonisme que d’envisager son lieu de vacances comme une « base », un refuge immobile d’où l’on s’échappe librement mais où l’on tarde de revenir. Encore faut-il trouver la perle rare, ce logis qui saura être un foyer temporaire, un gîte, un nid, un toit… Plutôt que de déblayer des tonnes de fausses pistes sur le Net dans l’espoir de dégoter la pépite, on se tourne vers son complice de toujours, celui que l’on n’attendait pas forcément sur ce créneau mais qui montre autant de flair pour dénicher les maisons que les hôtels : chez Voyageurs du Monde, la location intelligente, on sait faire parce qu’on connaît le terrain !

C’est fou comme un lieu « habité » peut aider à se glisser dans une autre culture. Souvenez-vous de cet appartement, choisi pour sa situation en plein cœur de la vieille ville de Prague, avec sa chambre en mezzanine et ses parfums typiques des maisons bourgeoises, bois, encaustique et patines. Dieu sait si les couvre-lits en brocart et les cadres dorés ne sont pas votre tasse de thé, mais ces détails vintages ajoutés aux hauts plafonds en arcade et aux lourdes armoires de famille s’étaient révélés en résonance parfaite avec l’esprit Mitteleuropa de la ville. Et la petite terrasse sur le toit qui dominait la ville, parfois plongée dans le brouillard, fut juste parfaite pour relire Kafka et Kundera…

Chez les virtuoses de la location, l’accès à la félicité s’entoure de mille précautions. Le vrai « pro » transporte toujours, comme la tortue, un peu de sa maison sur son dos. Quelques bougies, deux ou trois étoles colorées, une tonne de livres, voire quelques photos… Le kit minimum pour se glisser en douceur dans l’univers qu’il s’apprête à squatter. Précautions superfétatoires parfois. Comment par exemple envisager d’ajouter le moindre détail à ce studio romain de la Via Condotti que vous aviez loué pour un week-end en amoureux ? Les bougies ? Elles étaient déjà là, et aussi les photos, les coussins, les objets… Une foule de sophistications raffinées, très « couture », inspirées par la mode et le cinéma italiens des années 50. Le matin, vous preniez le petit-déjeuner sur la terrasse avec vue sur la Trinité des Monts et le soir vous testiez des recettes de pâtes, en alternance avec les petits restaurants du quartier. La Dolce Vita !

Le plaisir de se poser dans une location va d’ailleurs de pair avec la liberté de manger (ou pas) à l’heure qui vous chante et surtout de cuisiner les produits locaux. Faire son marché dans le quartier, rencontrer les petits commerçants, c’est la voie royale pour se fondre dans le décor. Quand vous aviez décidé de vous mettre au régime crètois à Makrigiakos, dans ce cottage agrippé à flanc de rocher au cœur d’une plantation d’oliviers, vous vous battiez pour savoir qui irait acheter les légumes, le miel et le vin chez les petits producteurs du coin. A déguster des salades de tomates sous la véranda de ce refuge sans fioriture, il vous avait semblé renouer avec le sel de la vie… La frontière est d’ailleurs parfois tellement mince entre la réalité et la fiction qu’il arrive que l’on tente d’emporter avec soi un peu du goût des vacances. Mais la greffe ne prend pas toujours une fois de retour au bercail. Rappelez-vous cette année où vous aviez rapporté d’une semaine dans cet incroyable appartement de la Giudecca à Venise des tonnes d’anchois marinés. Dans votre cuisine parisienne, malgré une recette identique, vous n’étiez jamais parvenu à retrouver le vrai goût de la putanesca… Il faut laisser la magie là où elle est.

Partager une location avec des amis, c’est une autre expérience. Vous avez gagné vos galons de Gentil Organisateur depuis ce jour où vous aviez déniché cet incroyable endroit au nord de Paphos à Chypre. La tête de la bande quand ils avaient découvert, au beau milieu de ce site sauvage, une villa digne de jouer les figurantes dans un film de James Bond. L’immense sundeck, la piscine à débordement, la salle de gym, le sauna et le bain à remous, iconoclastes mais tellement inouïs dans ce paysage d’amandiers et de pistachiers… Quel souvenir. Cerise sur le gâteau : il suffisait de descendre cueillir quelques oranges sur l’arbre pour préparer les jus du petit-déjeuner. Le luxe suprême…

Les lieux qui donnent envie d’entreposer ses vacances et ses souvenirs n’ont pas besoin de baigner dans le luxe, on leur demande seulement de nous ressembler… Ce « borgo » posé au-dessus du village de Castellina, non loin de Greve di Chianti en est l’exemple flagrant. Il vint naturellement à nous avec son petit jardin, sa chapelle privée et les vagues de cyprès noyés dans la brume que l’on apercevait depuis les fenêtres. C’était l’hiver, les villages environnants s’étaient vidés et la cheminée a réchauffé un week-end voué à la paresse. Que dire d’autre ? Que nous reviendrons….

*« La maison mélancolie » François Nourissier.

 

Le Top Ten « Home Sweet Home », Des idées de location pour partir…

1-CROATIE

Une île à soi, esprit charme & relax en famille.
11 jours > 1 500 €/ pers.
Ce voyage s’organise autour de deux expériences : une première immersion de 3 jours en appartement de charme à Split, avant de goûter à la magie d’un plus long séjour hors du temps et loin du monde sur l’îlot de Palmazina au large de l’île de Hvar.

2-GRECE
Angel Villa, une location chic sur l’île de Paros.
8 jours > 1 200 €/ pers.
Petit complexe de 6 villas toutes pensées dans le style traditionnel des Cyclades. Les villas se partagent une jolie piscine ainsi qu’une belle vue sur la baie de Naoussa. Cuisine équipée, chambres avec salles de bain respectives, et « bassins à remous » sur les toits-terrasse.

3-ITALIE
Des oliviers à la plage, un parfum de paradis à Li Foggi.
4 jours > 1 000 €/ pers.
Dans les Pouilles entre oliviers et mer ce petit coin de paradis se love au sein d’un parc naturel, à moins de 800 mètres de la mer. La propriété date du 16ème siècle et abrite 8 appartements, conçus avec goût dans des matériaux nobles : coton naturel, lin, fer forgé, terre cuite… Sur place, un gozzo privé à disposition pour naviguer au large dans les eaux cristallines.

4-GRANDE BRETAGNE
Un petit chez soi à Londres.
3 jours > 550 €/ pers.
Vivre Londres tout en bénéficiant d’un pied à terre: une formule tout spécialement adaptée pour les familles. De là, vous pourrez rejoindre à pied la verdure de Hyde Park, le grand magasin Harrod’s et Kensington Palace. Sur place, vous découvrirez le charme (et le calme!) des rues victoriennes de Chelsea et de Kensington.

5-ITALIE
Venise autrement, en appartement à la Giudecca.
4 jours > 700 €/ pers.
Cette résidence propose une manière originale de vivre Venise en toute autonomie. Les appartements occupent l´aile d´un ancien moulin d´époque situé sur l´île paisible de la Giudecca, jadis refuge des familles nobles vénitiennes recherchant la verdure. Une situation pittoresque en marge des foules, à 10 mn de la place Saint Marc.

6-REPUBLIQUE TCHEQUE
Prague pour terrain de jeux.
4 jours > 600 €/ pers.
Avec son lacis de ruelles pavées et ses petits matins brumeux, Prague est l’un des incontournables des week-ends romantiques. Pourtant, les familles y trouveront également un merveilleux terrain de jeux avec son art des marionnettes, ses châteaux médiévaux, son formidable musée du Jouet et ses échoppes colorées. Sans oublier, les nombreuses rues piétonnes qui invitent à se promener.

7-TURQUIE
Istanbul en famille. Une résidence située dans un quartier animé.
5 jours > 1 100 €/ pers.
On aime cette adresse qui conjugue le cachet historique d’une demeure du début 19e avec le confort high-tech d’aujourd’hui. Cette petite résidence se situe dans le quartier animé de Beygolu qui offre de nombreuses possibilités de restauration à toute heure de la journée. Un voyage pensé pour découvrir la trépidante Istanbul avec des « tout-petits ».

8-GRECE
Crète, mon petit cottage au bout du chemin…
8 jours > 1 300 €/ pers.
Makrigiakos offre le visage d’une Crète à l’abri des foules. Une jolie plage de sable, quelques tavernes pignon sur l’eau et des boutiques ouvertes en saison… On vient ici se poser pour vivre un séjour décontracté. C’est à 1 km de là, posé sur une colline plantée d’oliviers, que se cache un hameau abritant des cottages, confortables au charme volontairement rustique, sans fioriture.

9-ITALIE
Borgo di Pietrafitta, un village médiéval rien qu’à soi !
8 jours > 1 080 €/ pers.
Ce véritable village médiéval a pris vie sur l’ancienne route qui menait de Florence à Sienne. Le »borgo » s’organise autour de la maison de maître principale, de la chapelle privée, du vieux pressoir ainsi que de l’ancienne grange et autres maisonnettes où sont répartis les appartements. Tous différents, ils offrent charme et confort avec une mention spéciale pour les maisons qui disposent de leur propre jardin privé.

10-MALTE
Ma petite ferme dans la campagne gozitaine.
8 jours > 900 €/ pers.
A deux, entre amis ou en famille, laissez-vous tenter par ces fermes réhabilitées, charmantes et typiques de cette micro-île de Gozo. Situées à l’intérieur des terres dans la campagne, elles sont proches des petits villages bucoliques et jamais loin de la mer. Ne manquez surtout pas la plage de sable orange de Ramla Bay, ou les eaux cristallines et l’ambiance « Grand Bleu » de Xlendi Bay et sa superbe crique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.