Les Camps Nomades, nos maisons dans le désert

Commentaires (0) Idées de Voyages, Nos maisons

  • Votre chambre dans le Sahara
    Votre chambre dans le Sahara
  • un voyage dans le sahara intensif
    un voyage dans le sahara intensif
  • bivouac-desert-marocain
  • Tente du Camp de l'Oasis
    Tente du Camp de l'Oasis
  • Vue du Camp du désert
    Vue du Camp du désert
  • Votre chanbre dans le désert
    Votre chanbre dans le désert

Qui n’a pas rêvé de vivre quelques jours en totale immersion au milieu du désert ? Avec pour unique paysage des dunes à perte de vue et du silence, rien que du silence…

Nos deux Camps Nomades vous proposent de vivre une telle expérience. Une tranche de vie en harmonie avec l’environnement mystique du désert, le contact avec cette pleine nature et les coutumes du peuple berbère.

Le camp du Désert, contemplatif

10 tentes caïdales sont installées au creux d’un canyon, au sud du Djebel Sagho. À des heures de piste on laisse la civilisation derrière soi, pour n’avoir face à soi que l’immensité du désert.

Le camp est éclairé à la bougie et par des lanternes. Sous la tente de coton blanc, un lit traditionnel, un meuble de toilette, une vasque en cuivre, un broc d’eau et un miroir. Les repas sont servis sous la tente principale sur du lin bleu rappelant le chèche berbère. Un confort simple et douillet, le retour à l’essentiel qui nous entoure.
Que faire au milieu du désert marocain ? Si possible le moins possible ! Méditer, observer, rêver…
Sinon apprendre à cuisiner le pain façon nomade, s’initier à la langue berbère ou bien sûr randonner, à pied, en 4×4, en méharée à dos de dromadaire. Le camp est un formidable lieu de départ pour de nombreuses découvertes alentours.

Le camp de l’Oasis, l’îlot tendre

Ici, on oublie ses idées reçues sur le désert. On tombe sous le charme d’une palmeraie verdoyante au milieu d’une vallée parfumée de coriandre, de menthe et de luzerne, étalées à l’ombre des figuiers. Dans ce carré vert poussent aussi dix tentes de laine brute et brune. Notre camp est à mi-chemin entre la maison d’amis et l’hôtel de charme. Sous la faîtière de bois sculpté, l’inventivité de l’artisanat marocain épouse un confort feutré.
Le camp étant situé à proximité de Ouarzazate, les villageois viennent profiter des douceurs de l’oasis toute proche et les occasions d’échanges sont nombreuses. Mais à l’abri d’une tonnelle ou à l’ombre d’un dattier, intimité et tranquillité sont reines.
Que faire dans ce coin du désert ? Jardiner avec le maître des lieux, se faire masser, apprendre à préparer le henné et le kohl, découvrir les villages environnants à dos de mule ou s’éloigner de la civilisation et plonger dans la vallée du Dadès où poussent des milliers de roses sauvages.

Notre approche durable
Installés au Maroc d’octobre à avril, tels des mirages, les camps s’effacent au printemps sans laisser de traces… WC chimiques, cuisine et réfrigération au gaz en attendant une solution solaire, éclairage à la bougie et aux lampes solaires, une fois démontés, nos camps n’ont aucun impact sur le milieu naturel. Dans le camp du Désert, nous avons mis en place un transport scolaire qui permet aux enfants des villages proches d’aller à l’école. Près du camp de l’Oasis, nous avons construit un canal d’irrigation et le personnel habite le village voisin de Tasselmant.

Plus d’information pour faire un voyage dans le désert marocain et tous nos voyages au maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.