Dream on

Commentaires (0) Grands Voyages, Idées de Voyages

  • Nevada cal1
  • Nevada cal2
  • Nevada cal3
  • Nevada cal4
  • Nevada cal5
  • Nevada cal6

NEVADA All-in Vegas !

Le désert défile en noir et blanc. Et soudain, les premiers néons. Un mirage en technicolor : Welcome to fabulous Las Vegas ! Mises bout à bout, ces enseignes pourraient éclairer trois fois le couloir aérien qui sépare la ville de la tour Eiffel, la vraie, pas celle qui apparaît sous nos yeux après la place Saint-Marc, avant la statue de la Liberté puis le Sphinx de Gizeh. Sur un « Strip » de 6 km, Las Vegas a réussi l’incroyable tour de passe-passe de mettre la planète en bouteille. Des combats de chevaliers de l’Excalibur au grand huit du Circus Circus, des huit piscines du Caesar Palace au Fashion Show Mall, du show eau, son et lumière du Bellagio à son spectacle « O » Cirque du Soleil : l’ancienne cité mormone séduit toute la famille.  Et ce soir, après une table chez Ducasse ou Robuchon à prix Vegas, papa ira tester ses chances de quinte flush à celles dédiées au Stud ou à l’Omaha.

Ce qui se passe à Vegas…Le mirage fond dans le rétroviseur, à l’approche de Death Valley. Penser à raconter aux enfants, l’origine de ce nom donné par un pionnier rescapé, leur montrer l’improbable Opéra house d’Amargosa créé par une danseuse étoile tombée en panne au milieu du Mojave. Une halte dans la ville fantôme de Ryolithe. Battra t-on aujourd’hui le record des 57°C ? Dernier plein à Furnace Creek avant d’avaler le désert alternant roches-cendres et dunes blondes. La banquette arrière dort à poings fermés. Rêves de cascades et de forêts géantes.

 

CALIFORNIE retraite dorée

Euréka ! (devise californienne). Au réveil, à 2400 mètres d’altitude, Mammoth Lakes nous offre la fraîcheur de ses sommets et ses grands lacs (initiation au paddleboard sur Mono lake). C’est aussi la porte d’entrée du magistral parc du Yosemite. Profond sentiment d’humilité au pied de El Capitan, qui domine la vallée du haut de ses 1000 mètres abrupts de granit. Un challenge sportif qui ne s’improvise pas. Si l’ascension la plus rapide est de 2h36mn, il faut compter, en moyenne 4 jours pour atteindre le sommet. Les pionniers, en 1958, mirent plus d’un mois et demi. On se contentera donc d’admirer : Half Dome, Yosemite falls (les plus hautes chutes du continent), une nature aussi pure que sur les noirs et blancs d’Ansel Adams, la couleur en plus. Pique-nique à Swinging bridge, en prenant garde à l’ours brun puis Mariposa Grove pour un cache-cache dans les séquoias géants. 3000 ans et 94 m nous contemplent. Nuit au fond des bois, au Far-Meadows : cabane ou caravane vintage, un charme old style ! Retour à la civilisation à San Francisco. On dégringole Russian hill, on chine à Haight Ashbury, on rend visite au septuagénaire Golden Gate et à Al Capone puis on dîne à Chinatown. La Route 1 glisse le long du Pacifique. Un stop à l’aquarium de Monterey et une nuit suspendue au Post Ranch Inn, sur les falaises de Big Sur. Et voilà déjà Santa Barbara. Palmiers, surf et marchés fermiers : la vie est douce. Soudaine envie de s’installer à Summerland. Pour finir : retraite dorée à Palm Spring, au Saguaro ou au Lautner. Un retour aux 50’s, comme pour figer dans le temps notre voyage.

Découvrez toutes nos idées de voyages aux Etats-Unis sur notre site.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.