Wild Wide West entre amis

Commentaires (0) Envie de …, Idées de Voyages

  • Dakota1
  • Dakota2
  • Dakota3
  • Dakota4

COLORADO la montagne reine

Au flambant musée d’histoire du Colorado de Denver, nous revivons la vie des pionniers qui fondèrent cette ville minière en 1858 après avoir gagné la région à dos de mulet. Cet hiver encore, c’est en Boeing 777 que débarqueront par wagons, dans cette capitale moderne, les chercheurs d’or…blanc. Les stations de ski des Rocheuses ont gagné une réputation internationale. Direction Beaver Creek, Vail ou Aspen, pour partager son télésiège avec Jack Nicholson avant de filer à Estes Park retrouver l’hôtel Stanley de Shining. Moins people, plus sportives, les pentes poudreuses de Keystone. À Brenckenbridge, ambiance chalets en rondins et peaux de bêtes. Le choix radical reste le ranch ! Celui de C Lazy U par exemple, près de Granby. Au programme ski bien sûr, mais aussi randonnée à cheval, hockey sur lac, et baignoire de cuivre fumante. À retenir pour le prochain « dude trip » hivernal.

Pour l’heure (d’été), nous filons vers le Rocky Mountain National Park, par Boulder, ville jeune et sportive. Vtt, escalade, pêche et bien sûr, randonnée sur le flanc des 60 sommets, le long des vallées glaciaires et des forets peuplées d’ours, de cougars et de daims : le début d’un voyage dans le wild wild west !

 

WYOMING/DAKOTA DU SUD vivre et laisser vivre

Bien installés dans notre cheval de fer nous entrons à Cheyenne capitale du Wyoming. Embouteillage de Stetsons et de Santiags en direction de l’arène principale. Aujourd’hui, comme depuis 115 ans, Cheyenne célèbre son héritage de l’Ouest. Les Frontier Days, plus grand rassemblement rodéo de la planète, réunissent 80 000 spectateurs venus soutenir les pros catapultés sur des taureaux d’une tonne ! Au village, on croise l’avatar de Wyatt Earp et assiste à une pathétique danse sioux. Mieux vaut filer vers leur territoire : les Black Hills à la frontière du Dakota du Sud. Grandes plaines d’herbes grasses, chaos de roche noire, chevaux sauvages et bisons : le décor est planté. Au Custer State Park, on danse avec les loups. Passage au Mount Rushmore pour saluer les présidents puis au Crazy Horse Memorial avant de rejoindre le saloon 10 de Deadwood, fatal à Wild Bill Hickok qui rejoue la scène pour nous. Un détour par Devil’s tower, le monolithe du « 3e type » sacré pour les Lakota, puis incursion pensive au Montana, sur le champ de bataille de Little Big Horn. Nous repassons côté cow-boys, sur le Old Trail des pionniers, arrêt à Cody, la ville de Buffalo Bill, et nuit en ranch, ambiance feu de camps et belle étoile. Ce matin, rendez-vous ponctuel avec Old Faithfull, l’une des nombreuses curiosités géothermiques du parc Yellowstone. Le plus ancien parc national au monde (1872) est aussi l’un des plus grands (deux fois la Corse). Cinq jours ne seront pas de trop pour découvrir sa nature exceptionnelle. On se promet de revenir goûter au silence en hiver, sur la piste des loups avec un spécialiste. Parc de Grand Teton : randonnée et canoë sur la magnifique Snake River. Dans la culture amérindienne, ces grandes faces granitiques sont les esprits les plus anciens.

IDAHO/ MONTANA La couronne du continent

Une coulée de lave d’un km2 en plein désert : Craters of the moon est bien l’un des paysages les plus étonnants de l’Ouest. Un vent frais balaye la plaine, ici le mois de juin a ses tempêtes de neige avant de basculer dans un été brûlant. Nous rejoignons Salmon et sa rivière. Guidés par la voix de Marilyn nous passons le Continental Dive, ligne de partage des eaux avec le Montana, en espérant un retour. Impossible de ne pas s’imaginer les membres de l’expédition Lewis et Clark, partis en 1804 de l’Illinois pour rallier le Pacifique, traversant ses paysages et ouvrant la voie de l’Ouest avec le soutien des Nez-Percés et Shoshones. Les cinéphiles du groupe exigent un passage par Butte. La ville minière de Don’t Come Knocking existe bien. La rue déserte, le coffee shop, quelques Horward et Doreen… À coté, Missoula et ses bars peuplés d’artistes et d’écrivains a des airs de Saint-Germain-des-Prés, version western. Nous poursuivons vers « la couronne du continent ». Le parc national de Glacier tient ses promesses à pied, à cheval, en bateau. Le Montana est un paradis sauvage, menacé par le réchauffement climatique et l’exploitation du gaz de schiste. Sans doute la dernière conquête de l’Ouest, le paradoxe du cow-boy moderne que raconte Alexandra Fuller. Nous hésitons alors à faire demi-tour : de l’autre côté des glaciers, le Canada nous tend les bras.

Découvrez tous nos voyages Ouest USA et dans le reste des Etats Unis

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.