La librairie voyageurs

Commentaires (2) Agenda culturel, Du côté de la librairie

Passager du Snark aux côtés de London, explorateur de la jungle birmane sur les épaules de Kessel, c’est à travers la lecture que notre libraire a fait ses premiers voyages. Aujourd’hui à la barre de la librairie Voyageurs du Monde, il raconte cet univers.

Présentez-nous la librairie…

Notre librairie spécialisée, située rue Sainte-Anne dans le deuxième arrondissement de Paris, a la volonté de proposer tout ce qui touche au voyage. Si nous sommes reconnus pour notre sélection de guides et de cartes, nous proposons également des rayons littérature, beaux livres, jeunesse et accessoires de voyage. Nous sommes par ailleurs, l’une des librairies européennes ayant le plus important fonds de carte. Environ 14 000 références que nous faisons venir des quatre coins du monde pour répondre aux demandes les plus pointues.

Quels types de cartes proposez-vous ?

Cela va du planisphère où repérer les pays visités et rêvés jusqu’à la carte de trek au 25000eme, destinée au spécialiste qui prépare son itinéraire. Nous essayons de représenter un maximum de pays. Notre travail (et notre plaisir) consiste à être à l’écoute et à activer nos réseaux locaux pour trouver ce qui existe. J’aime quand on vient me demander une carte détaillée du Kerala, de Madagascar ou des Balkans, cela devient un véritable enjeu ! Nous avons également des cartes de l’armée américaine qui ne sont plus éditées et qui intéressent notamment les écoles de pilotages et les aéroports internationaux.

Au rayon guides, comment s’y retrouver ?

Notre objectif est d’être exhaustif sur l’ensemble des collections éditées en français car chaque guide a une orientation particulière selon le type de voyage et de voyageurs. Bien sûr, sur des destinations comme l’Ouzbékistan, nous sommes limités aux classiques : guides pratiques ou culturels. En revanche sur Venise ou Londres, il existe une trentaine de productions : du week-end en amoureux, aux meilleures chambres d’hôtes, en passant par un guide de l’expatriation ou un parcours architectural et pédagogique adressé aux enfants. Guides autour du design, de l’histoire, de la gastronomie, du cyclotourisme : les éditeurs s’orientent vers ces niches et la production sur les grandes villes européennes est de plus en plus fine. Le guide reste un bon indicateur de l’actualité du voyage.

Quelle place accordez-vous à la littérature ?

La littérature de voyage reste notre rayon préféré. Personnellement, je viens plus de la littérature que du voyage. Les auteurs italiens m’ont fait voyager en Italie, les auteurs espagnols en Espagne. Pour découvrir un pays rien ne vaut cette littérature d’atmosphère, celle qui parle à la conscience collective. On trouve aussi bien sûr des récits de voyage. London, Kessel, Cendras : tous ces auteurs qui ont eu une vie exceptionnelle et ont influencé notre façon d’imaginer un pays. Nous représentons également de jeunes auteurs qui s’expriment à travers l’écriture, la photo, le dessin. Lire, c’est une façon de préparer son voyage mais aussi de le compléter, à la fois une mise en bouche avant de partir et une madeleine de Proust au retour.

En Europe, existe-il des styles propres à chaque région ?

Disons plutôt que parfois un genre permet de mettre en avant la littérature d’un pays ou d’une région. L’Italie connue pour sa littérature classique excelle aussi dans la nouvelle. L’Irlande, l’Ecosse sont deux grands pays de l’imaginaire et des histoires de fantômes mais aussi du roman noir. En France, nous avons découvert, il y a seulement quelques années la littérature scandinave, grâce au polar. Aujourd’hui, Islande, Norvège, Suède et Finlande révèlent d’autres facettes de leurs littératures et de très beaux auteurs, qui dépeignent avec humour et un goût de l’absurde typique de ces pays, des histoires racontées au coin du feu.

Cette librairie est-elle également un lieu d’échange et de rencontres ?

Effectivement nous organisons régulièrement des conférences ou des signatures avec des auteurs-voyageurs, où l’on y parle de voyage, bien entendu. L’agenda est à suivre sur notre site web.

 

Laissez vous guider À travers l’europe,  une selection de livres de voyage pour découvrir le vieux continent :

Europe du Nord

-Le lièvre de Vatanen par Arto Paasilinna (Finlande), Gallimard
Un roman culte dans les pays nordiques. Une remontée au fil des saisons vers le cercle polaire.

-Le mec de la tombe d’à côté par Katarina Mazetti (Suède), Actes Sud
L’histoire d’une rencontre incroyable entre Désirée, veuve depuis peu, et « le mec de la tombe d’à côté ».

-La vierge froide et autres racontars par Jorn Riel (Danemark), Gaia
La nuit est longue au Groenland. Pour la remplir, on se raconte des histoires.

-Rosa Candida par Audur Ava Olafsdottir (Islande), Points
Humour et tendresse pour ce road-movie islandais.

 

Europe du sud

-Lisbonne de Fernando Pessoa (Portugal), 10-18
Le poète nous emmène à la découverte d’un Portugal méconnu et oublié.

-L’ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon (Espagne), Grasset
Roman historique dans Barcelone, mêlant suspense, amour et littérature.

-La langue maternelle par Vassilis Alexakis (Grèce), Gallimard
Retour au pays d’un dessinateur grec en quête de son identité.

-Nouvelles romaines par Pier Paolo Pasolini (Italie), Gallimard
Quatorze nouvelles savoureuses et poétiques sur les contrastes de la ville de Rome.

 

Royaume-Uni :

-L’Irlande dans un verre par Pete McCarthy (Irlande), Hoébeke.
Rencontres insolites dans les pubs, sur la route… mais toujours un verre à la main.

-Glu par Irvine Welsh (Ecosse), Diable Vauvert
De 1970 à aujourd’hui, trente ans de culture musicale et sociale à travers la vie de quatre jeunes de la banlieue d’Edimbourg.

-Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates par Mary Ann Shaffer et Annie Barrows (Guernesey), 10-18
Roman épistolaire où une jeune écrivaine anglaise nous révèle l’histoire de l’île de Guernesey durant la guerre.

-Orages ordinaires par Willima Boyd (Angleterre), Seuil
Pour échapper à un tueur, Adam se réfugie sur les bords dela Tamise. Policierhaletant dans les ruelles de Londres.

 

Europe de l’est :

-Le kabbaliste de Prague de Marek Halter (République tchèque), J’ai lu
Retour sur la légende du Golem, cette créature d’argile à l’image de l’homme.

-Nouvelles de Pétersbourg par Nikolai Gogol (Russie), Actes sud
Superbe recueil de nouvelles ayant pour cadre la ville de Saint-Pétersbourg. De la « perspective Nevski » au « Nez ».

-Le violoncelliste de Sarajevo de Steven Gallaway, 10-18
1992. Un violoncelliste virtuose va pendant vingt-deux jours jouer l’Adagio d’Albinoni. Un des nombreux portraits de Sarajevo en guerre.

 

Collections Guides :

-Cartoville
Cette belle collection, Gallimard, spécialisée sur les capitales, notamment européennes, permet de découvrir quartier par quartier leurs lieux incontournables. Beaucoup plus pratique qu’une carte classique, elle vous invite à une promenade en parfait citadin.

-Wallpaper
Design, art, architecture. Le guide idéal pour découvrir les chefs-d’œuvre contemporains. Riche de cinquante-quatre destinations dans le monde, cette collection est maintenant disponible en application numérique.

-La petite philosophie du voyage
Transboréal, éditeur des nouveaux écrivains-voyageurs, vous invite à la découverte de voyages hors-normes. Textes courts et poétiques sur le voyage à cheval, à bord des trains célèbres ou sur les vertus de l’étape.

 

Contacter la librairie Voyageurs :
Librairie de voyage, 55, rue Sainte-Anne, 75002 Paris

Web : www.librairie.vdm.com
Blog: www.latitude-litteraire.fr

2 Responses to La librairie voyageurs

  1. arali dit :

    salut .
    je trouve y a rien sur l afrique de nord et sirtou sur l peuple touareg ( signieur de desert ) moi sui de tamanrasset sud algerien .
    alor bon et belle chance a vous .
    amitie arali

  2. laurent Merer dit :

    Je suis heureux de vous informer de la publication cette semaine aux Éditions du Rocher de
    NOS CARNETS D’ÉTHIOPIE
    Bien cordialement
    Laurent Mérer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.